La toxoplasmose congénitale : conséquences et principes de précaution à adopter


La toxoplasmose est une infection transmise par un parasite appelé Toxoplasma Gondii dont le comportement dans l'organisme est similaire à celui du paludisme. Elle est tout à fait béguine (ganglions, légère fièvre) et peut même passer totalement inaperçue, si elle est contractée par une personne lambda en dehors d'une période de grossesse. En revanche, si la future maman est mise en présence du Toxoplasma Gondii, les choses deviennent beaucoup plus graves pour le foetus : des complications importantes peuvent se manifester tant sur le plan cérébral sous-développement, calcifications) qu'oculaire, pouvant engendrer également une fausse couche. On parle alors de Toxoplasmose Congénitale (puisque transmise au foetus durant la grossesse)


La transmission à l'homme se fait par l'intermédiaire des animaux domestiques, tels que le chat (surtout ses excréments puisque le toxoplasmose colonise son système digestif), les rongeurs (plus rares dans nos habitations), mais aussi par notre alimentation (viandes mal cuites, charcuteries, légumes mal nettoyés...).


Il n'existe pas à ce jour de vaccin pour s'en protéger, ainsi, une prise de sang est réalisée en début de grossesse chez la femme pour vérifier si elle est ou non immunisée (idem que pour la rubéole) c'est à dire si elle a déjà été en contact avec le toxoplasmose avant sa grossesse, de sorte de développer des anticorps pour s'en protéger si un nouveau contact survenait pendant la gestation :


- Immunisée : il n'y a pas de précautions particulières à avoir (ce qui ne vous empêche pas de limiter les viandes rouges, la charcuterie, les abats et de bien rincer vos fruits et légumes, de ne pas manger de fromages au lait cru, et de bien cuire vos aliments).


- Non immunisée : une sérologie mensuelle est mise en place pour s'assurer que la future maman ne contracte pas la toxoplasmose durant la grossesse. Des règles précises sont alors à observer avec la plus grande attention :


* Ne pas manger de produits animaux crus (viande, oeufs, fruits de mer, fromages) ou mal cuits

* Bien rincer et peler les fruits et légumes

* Eliminer la charcuterie et les abats de votre alimentation

* Eviter le contact avec les chats et leurs excréments (changement de litière)


Ensuite, tout un protocole est mis en place afin que le toxoplasmose n'atteigne le foetus.


Je vous en parle dans un prochain post...




Créé par Séverine GRAVEJAT Naturopathe - Iridologue

Centre Agrée Bol d'Air Jacquier®

20, Mail Georges Sand

34570 MONTARNAUD

06 78 55 32 09

Ou à votre domicile sur :

Vailhauquès, Argelliers, La Boissière, Saint-Paul et Valmalle, Murles,  Muriel les Montpellier

  • Facebook